E-Highway : l’autoroute électrique pour poids lourds Made in Sweden 

 

La Suède comme de nombreux pays Nordiques orientés environnement s’est fixé un objectif ambitieux d’ici 2030 : plus d’énergies fossiles pour le transport routier.

Sacré challenge si l’on considère les 42, 3 milliards de KM parcourus chaque année par les transporteurs routiers en Suède (source statistique développement durable gouv)

Pour atteindre cet objectif, la Suède a testé de nombreuses solutions dont la « E-Highway » aussi appelé l’autoroute électrique.

Qu’est-ce que l’« E-Highway » , en quoi ce nouveau mode de transport révolutionne le transport de marchandise ? Quels impacts sur l’environnement… Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

 

Transport routier de marchandise et bilan écologique

Le transport de marchandises a un bilan écologique particulièrement mauvais pour la planète.

En effet, la route, reste l’un des moyens de transport les plus polluants

Les impacts environnementaux des transports routiers sont nombreux.

Le transport routier a des conséquences directes et indirectes sur l’environnement :

  • Energie fossiles
  • Véhicules
  • Infrastructures routières

 

Les impacts peuvent également être locaux ou globaux  en terme de bruit ou de pollution atmosphérique nécessitant une approche générale au sein des pays membres de l’Union Européenne.

Malheureusement certains pays sont plus exposés aux flux routiers internationaux comme la France permettant de relier l’Europe du Nord à l’Europe du Sud ; et cette exposition entraine une pollution à différents niveaux aussi bien à moyen qu’à long terme.

  • l'air,
  • l'atmosphère planétaire
  • le climat et les microclimats
  • l'eau
  • les sols
  • la flore
  • la faune et la fonge
  • l'intégrité éco-paysagère
  • le bruit
  • la santé publique (problèmes pulmonaires et cardiovasculaires5 surtout)

 

A noter que l’exposition à la pollution via les particules automobile ou le tabac favorisent la surmortalité et les risques de cancer chez l’enfant.

La pollution lié aux gaz d’échappements engendre des maladies respiratoires et pire encore contribue drastiquement au réchauffement de la planète.

 

Le transport routier est aujourd’hui responsable de 16% de la production de CO2 du aux nombreux efforts de certains pays, cependant, en 2007 par exemple, les Etats-Unis produisaient 26% à eux seuls de CO2.

 

Le transport routier est responsable de 16 % de la production mondiale de CO2, part qui peut atteindre 26 % en 2007 pour les États-Unis

Mais des initiatives émergent pour limiter les dégâts, et c’est la qu’internent la E-Highway

Zoom sur l’autoroute du futur !

 

L’e-Highway  ou la réduction de la dépendance au pétrole

Limiter l’impact du transport routier sur la planète tout en réduisant la production de CO2 , telle est la vocation de l’e-Highway : l’autoroute électrifiée pour les poids-lourds en Suède.

L’e-Highway est la première autoroute électrique en fonction dans le monde et située en Suède près de Gävle.

Comme son nom l’indique, c’est une autoroute connectée, électrifiée et pilote pourvue d’un câble électrique fournissant de l’énergie aux poids-lourds adaptés.

A travers ce projet, la Suède veut réduire la pollution de l’air et la consommation de combustibles fossiles.

Selon les études, la e-Highway permettrait de réduire de moitié la consommation énergétique, par rapport aux véhicules industriels roulant avec moteurs à combustion.  Un autre avantage non négligeable est que les véhicules industriels grâce à l’e-Highway n’émettent plus de dioxyde de carbone puisqu’ils sont électrique et n’ont pas de moteur  à combustion.

Pour schématiser, la technologie utilisée est la même que celle des trains et tramways : dans le cas de l’e-Highway, un pantographe directement installé sur le toit des véhicules industriel se dresse automatiquement jusqu’à entrer en contact avec les catenaires permettant ainsi de capter le courant électrique.

Toujours dans cet optique environnementale mais également d’efficacité, les véhicules concernés bénéficieraient d’un moteur hybride leur permettant non seulement de rouler sur l’e-Highway mais également de revenir sur les tronçons d’autoroute  classiques.

 

Limiter l’empreinte carbone grâce aux véhicules industriels hybrides

La e-Highway a été développée grâce à Siemens et au fabricant de véhicules de transport routier de marchandises Scania.

L’une des spécificité de ces véhicules industriels hybrides est que contrairement aux trains et tramways classiques fonctionnant exclusivement grâce à l’énergie provenant des lignes aériennes de traction électrique, les véhicules industriels de l’e-Highway peuvent non seulement rouler sur cette autoroute électrifiée tout comme ils peuvent se déconnecter du réseau de manière à dépasser les véhicules plus lents et à pouvoir emprunter les voies non électriques.

A noter que l’énergie électrique captée depuis les lignes de contact permet aux véhicules d’atteindre la vitesse de 90 km/h.

De plus l’énergie cinétique provoquée par le freinage sera également récupérée pour alimenter le réseau électrique.

En parallèle en Californie, une autre autoroute électrique est déployée en phase de teste reliant Los Angeles et Long Beach.

Pour accompagner les professionnels dans la maintenance de leur véhicules Industriels, Enzynov a conçu et développé des solutions enzymatiques respectant la démarche environnementale des professionnels du transport routier.

Allant du turbo dégraissant, au désodorisant cabine en passant par le nettoyage plastique ou le shampoing carrosserie haute performance, toutes nos solutions ont été pensées pour vous garantir une efficacité supérieure aux produits chimiques traditionnels sur le marché.

 

 

Sur le même sujet :