Passer au zéro déchet, c’est possible

Le zéro déchets, un monde avec des valeurs éthiques pour les professionnels !

Quelle que soit la nature de son activité, chaque entreprise a un impact non négligeable sur la planète.
Pour le réduire autant que possible, de nombreuses démarches orientées zéro déchet éxistent :


Comment intégrer la démarche zéro déchets dans sa stratégie de développement ?

Contre toute attente, si les politiques du recyclage et du réemploi constituent des méthodes favorables pour notre écosystème, il s’agit aussi d’initiatives souvent profitables pour propulser son modèle économique (réduction des dépenses, meilleure image auprès du public, etc.) !

Demarche zero dechets

Les déchets, un sujet primordial dans toutes les entreprises

Penser que le zéro déchet concerne uniquement les particuliers serait une grossière erreur :
à l’inverse, les professionnels sont plus que jamais impliqués dans ce combat, notamment parce qu’ils utilisent des matières premières, des appareils électriques, des plastiques ou encore du papier en très grandes quantités.

 

Il existe différentes réglementations qui régissent les sociétés et industries, permettant de tendre vers le zéro déchet ou de mieux encadrer les pratiques dangereuses (Reach pour les substances chimiques toxiques ou controversées, RoHS imposant des restrictions pour 6 composantes prédéterminées, les politiques de traitement des déchets spécifiques, etc.).

 

Outre ces normes qui s'intéressent en priorité aux substances toxiques, cancérogènes ou représentant un danger, les entreprises peuvent aussi prendre des initiatives pour favoriser le recyclage et limiter autant que possible la quantité de déchets produits.

 

Le zéro déchet, une initiative applicable à tous les secteurs

Il ne faut pas considérer qu’une entreprise, en raison de son activité, ne peut pas envisager de mettre en place de nouvelles règles visant à favoriser le zéro déchet. 

En effet, même dans des bureaux, là où nous mobilisons très peu de substances chimiques, il est possible de limiter son impact sur la planète…
Et pas seulement en réduisant la quantité de papiers et en transformant les plaquettes de communication en fichiers PDF.

 

Vous utilisez des gobelets à la machine à café ? Pourquoi ne pas demander à chaque salarié d’emporter son propre mugpour favoriser le zéro déchet? Un changement d’habitudes simple à mettre en place, plus économique et surtout beaucoup plus écologique.

De la même façon, si vous avez une cantine d’entreprise ou si vos employés ont pour habitude de déjeuner sur place, n’hésitez pas à leur parler de l’usage d’une serviette de table en tissu. Rien que sur une année, cela représente environ 200 serviettes en papier en moins dans la poubelle par personne…

 

D’une manière générale, il existe de très nombreuses astuces entre DIY et zéro déchet, pour lesquelles il suffit de faire preuve d’un minimum de bonne volonté. Par exemple, découper une vieille manche de chemise permet de concevoir un « emballage » réutilisable et lavable pour le sandwich, mieux que le papier (qui peut être recyclé, mais qui reste un déchet !).

 

Au bureau, à l’usine, dans les commerces : pensez recyclage et réduisez les déchets !

 Quelle que soit votre activité, il existe mille et une façons de tendre vers le zéro déchet. Pour commencer, misez toujours sur les formats concentrés, quels que soient les produits utilisés.Ils limitent la quantité d'emballages, et notamment du plastique. Avec vos fournisseurs, privilégiez toutes les matières qui peuvent ensuite être redirigées vers des filières de recyclage.

 

Pour l’entretien, sachez qu’il existe des alternatives économiques et écologiques aux détergents chimiques. En effet, si vous optez pour des détergents enzymatiques, vous réduisez votre impact sur l’écosystème, tout en mobilisant des solutions moins agressives, à l’efficacité ciblée, qui vous satisferont plus que des produits chimiques très nocifs. Ce choix ne relève pas du zéro déchet, mais il entre dans un même cadre, celui de la conjugaison entre développement économique et préoccupations écologiques.

 

Le zéro déchet touche aussi l’univers des appareils électriques, électroniques ou encore de l’électroménager. À ce titre, pour éviter d’être victime de l’obsolescence programmée ou des pannes trop précoces, commencez par bien entretenir le matériel.

 

Par exemple, tous les appareils qui fonctionnent avec de l’eau doivent faire l’objet d’un détartrage régulier, car le calcaire peut détruire prématurément de très nombreux dispositifs (nettoyeurs vapeur, fers à repasser, bouilloires, machines à laver le linge, etc.).

 

Pour tendre vers le zéro déchet, vous devez réfléchir à chacun de vos process, et envisager les changements possibles pour aller vers une démarche plus écologique, qui permet de jeter moins de matières à la poubelle, de réemployer davantage et de recycler plus facilement.

site vente en ligne produits d entretiens ecologiques professionnels
Pour aller plus loin afin de préserver l'environnement :

- Le traitement des eaux usées avec les produits enzymatiques

- Les entreprises éco-responsables de la Greentech

- La qualité de l'air pour les enfants et la Loi Grenelle 2

- Les 17 Objectifs Développement Durable (ODD) by Enzynov