La Greentech et les entreprises éco-responsables

Zoom sur la Greentech verte, catalysant l'essor des entreprises éco-responsables !

Lancée en 2016, la démarche Greentech verte encourage les entreprises les plus innovantes, capables de concilier leurs enjeux économiques avec des préoccupations écologiques.

 

Elle se matérialise sous la forme d’un réseau d’incubateurs, spécialement pensé pour favoriser et accélérer le développement des start-up contribuant à la transition écologique. Au cœur de ce projet ambitieux, l’enjeu majeur réside dans les liens entre la révolution numérique et la valorisation des procédés et initiatives éco-responsables.

Pourquoi la Greentech verte a-t-elle été déployée ?

Notre population ne manque pas d’idées : tous les jours, des start-up sont créées, dans l’optique d’améliorer le monde de demain, en apportant de nouveaux produits ou services aux consommateurs et aux professionnels. Pourtant, face à la révolution numérique et au développement constant de nos méthodes de fabrication, il est primordial de continuer à limiter l’impact environnemental de chaque entreprise. La Greentech verte a été imaginée pour encourager toutes les initiatives qui conjuguent leurs créations avec une philosophie tournée vers l’écologie.

 

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire, dans le cadre de la Greentech, a organisé plusieurs événements :

  • des appels à projets
  • des hackathons
  • des concours de datavisualisation
  • ou encore des datasessions. 

 

Ces événements ont permis à plusieurs entreprises de se faire connaître, voire même de devenir lauréats et, ainsi, d’obtenir le précieux soutien d’un incubateur.

Zoom sur le réseau d’incubateurs de la Greentech

Pendant les concours et les hackathons, le Ministère identifie les start-up qui respectent scrupuleusement les principes de la Greentech: elles utilisent le numérique au service de la transition écologique, en veillant naturellement à réduire autant que possible leur impact environnemental.

Incubateur Greentech

Un premier incubateur en Île-de-France

Le soutien d’un incubateur est extrêmement précieux pour une entreprise en devenir. En effet, les incubateurs Greentech accompagnent chaque société dans son développement, en leur proposant des espaces de travail adaptés, avec des salles aménagées pour les réunions ou les conférences.


Par exemple, le premier incubateur de la Greentech verte ouvert à l’école nationale des ponts et chaussées en Île-de-France, un écosystème entier a été élaboré autour d’une pépinière d’entreprises, d’un pôle d’enseignement supérieur et de recherche, d’un pôle de compétitivité ou encore de l’institut français des sciences et technologies des transports.

 

Les services associés à ce premier incubateur sont nombreux : une bibliothèque, le laboratoire d’informatique Gaspard-Monge, mais aussi l’incubateur Descartes.

Des incubateurs Greentech partout en France

L’Île-de-France n’est naturellement pas le seul territoire sur lequel les start-up peuvent profiter d’un incubateur Greentech. En effet, on trouve aussi le Datacentre d’Orléans, également opérationnel.

 

Ici, des réunions d’échanges sont régulièrement organisées, afin de permettre à chacun de s’informer sur les données environnementales utiles pour leur activité.
Des concours de Data-sciences viennent animer l’incubateur, au travers de différentes thématiques (comme la data-visualisation des données sur les pesticides dans les eaux souterraines).

 

Autre exemple parmi d’autres : l’incubateur Greentech de Toulouse, centré sur des thématiques régionales portées par des entreprises connues. Sur place, Enedis travaille le projet « Smart Occitania», pour que Toulouse devienne une référence en matière de smart-grids et de transition énergétique.

 

La marque Continental, quant à elle, se développe autour des équipements pour voitures connectées et autonomes.

Inciter tous les établissements à limiter leur impact environnemental !

D’une manière générale, cette démarche verte et éco-responsable vise à stimuler les prises de conscience dans toutes les entreprises : à tous les niveaux, on peut changer ses pratiques pour se lancer enfin dans la transition énergétique !

 

Naturellement, la Greentech valorise surtout les start-up particulièrement innovantes, celles qui conçoivent des projets susceptibles d’améliorer considérablement la qualité de notre environnement sur les moyens et long termes. Cependant, l’existence de tels incubateurs peut aider chaque entreprise à comprendre qu’il est primordial de mettre en place, dans chaque service, des initiatives plus vertes.

 

Chez Enzynov, par exemple, nous avons à cœur de développer une activité qui permette aussi de changer certaines pratiques et de limiter l’empreinte énergétique d’un travail ciblé : le nettoyage. Avec nos produits d’entretien enzymatiques naturels, qui s’utilisent sans eau et qui ne présentent aucun risque pour la planète et l’humain, nous présentons une nouvelle façon d’envisager le ménage, sans détergents agressifs et sans solvants toxiques.

Pour en savoir plus sur l'écologie pour les professionnels :

Entreprise : passer au zéro déchet, c'est possible

Enzynov et les 17 Objectifs Développement Durable

- Définition de Biosourcé et Biodégradable

- Les entreprises éco-responsables et la GreenTech