Interview de Mr Thierry Ornaque Gérant de la société GEOcapa !

Régulièrement nous allons vous proposer de découvrir des interview de nos clients.

 

Ces derniers partageront avec vous leur expérience, leur expertise, leur savoir et savoir-faire ; il vous feront également un retour sur nos produits ce qui vous permettra d’avoir la vision d’un « collègue-concurrent » de votre secteur ou domaine d’activité et peut-être par la même occasion de vous laisser tenter.

 

Aujourd’hui c’est Thierry ORNAQUE qui a bien voulu se prêter au jeu de l’interview et nous faire part de son expertise .

 

 

# Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

 

Je suis Thierry ORNAQUE, le gérant de la societé GEOcapa et Intervenant sur des problématiques de sécurité au travail depuis 1996.

 

#Pouvez-vous nous en dire plus sur l’activité de GEOcapa ?

 

GEOcapa est une marque commerciale dont l’activité est dédiée exclusivement à la réalisation de carottages sur enrobés et à la cartographie nationale des résultats amiante et HAP.

 

La marque GEOcapa a été créée pour intervenir en complément de GEOdiags (spécialiste du repérage amiante/plomb avant travaux/démolition sur immeubles bâtis) et SOS-amiante (conseils, formations et interventions ponctuelles SS4 amiante).

 

#Votre activité étant la réalisatio de carottages sur enrobés, comment aviez-vous l’habitude de nettoyer le carottier ? 

 

Tout d’abord il faut savoir que la réglementation amiante en vigueur (qui n’est toujours pas adaptée spécifiquement aux enrobés à date) impose le nettoyage des outils de prélèvements.

 

Bien souvent les professionnels font appels à la lingette pour nettoyer le carottier, mais soyons clairs, l’usage de lingettes est plus psychologique car la réelle source de pollution croisée en l’absence de nettoyage du carottier (outil permettant le carottage) est liée aux traces d’enrobés éventuelles persistant à l’intérieur du carottier lors des phases de prélèvements.

 

Une lingette ne permet pas de dissoudre parfaitement ces traces.

 

En ce qui nous concerne le carottage est réalisé par voie humide et sous aspiration THE, la face intérieure du carottier en contact avec le matériau prélevé est quasiment systématiquement rincée par l’eau ruisselant et alimentée sous pression constante.

 

La carottier tournant en permanence durant les prélèvements à plusieurs dizaines de tours minute, un film d’eau est constamment présent.

 

L’eau ruisselant étant aspirée par notre système d’aspiration et de filtration THE  nous n’avons pas de pollution environnementale accidentelle.

 

 

#Quels sont les inconvénients de nettoyer à la lingette et pourquoi le nettoyage se fait-il à la lingette.

 

 Comme je l’expliquais dans ma précédente réponse, la loi est stricte concernant le nettoyage et impose le nettoyage des outils de prélèvement sans donner trop de précisions.

 

En effet la réglementation (norme NFX46-020 et SS4 – décret de 2012) a été initialement pensée et rédigée pour les prélèvements sur matériaux intégrés aux bâtis.

 

Or les interventions sur enrobés ne sont pas du tout similaire tant vis-à-vis des procédures, que du matériel de prélèvement et des conditions de ces prélèvements.

 

Nous sommes donc dans l’attente de textes à paraitre spécifiques pour des domaines hors immeubles bâtis.

 

Les lingettes sont facilement transportable et facile d’utilisation, cela ne veut pas dire qu’elles sont efficaces – en revanche elles sont polluantes.

 

 

#Vous êtes engagé en matière de prévention et santé,  vous avez d’ailleurs créer la remorque GEOcapa,  comment et pourquoi rechercher des solutions de nettoyage à carottier éco-responsables ?

Mon profil est atypique dans le monde du diagnostic au sens large.

 

Je fais partie des très rares opérateurs de repérage à être à la fois certifiés avec mention et également CSPS (Coordonateur SPS) et qualifiés SS3 encadrant technique (AMO).

 

Mon orientation naturelle va donc avant tout sur la gestion de la prévention des risques avant d’intervenir sur le terrain.

 

L’outil de prélèvement pour les carottages sur enrobés (remorque) a été conçu, développé et réalisé par mes soins pour aller dans ce sens.

 

Intégrer le maximum de préventions de TOUS les risques (le risque amiante étant minime et facilement maitrisable pour ces opérations de carottages), essentiellement routier, TMS, environnementaux, HAP et silice.

 

Comme détaillé aux points 3 et 4, la réglementation actuelle applicable n’est pas adaptée aux missions de carottages sur enrobés.

 

Ma recherche a donc porté depuis le début sur la minimisation des déchets à générer et à traiter lors des phases de prélèvements.

 

Les lingettes sont inutiles elles représentent un déchet à traiter car elles polluent et donc un coût.

 

Il fallait forcement trouver une alternative et les produits éco-responsables sont apparu comme une éventualité.

 

J’ai découvert Enzynov et la solution Special Enrobé : le dissolvant enzymatique pour Enrobé Bitumineux et dérivés, écologique et biodégradable.

 

#Qu'est ce qui vous a attiré sur la solution enzymatique Spécial Enrobé d'ENZYNOV? – Lors de son utilisation,  quelle a été son application ? 

 

Ce qui m’a attiré outre le côté éco-responsable de la solutions Spécial Enrobé est que le produit peut être collecté avec l’eau utilisée dans la phase de carottage et donc traité par l’aspirateur THE intégré à nos remorques faisant déjà partie de la seule phase de gestion des déchets amiantifères éventuellement produit sur sites.

 

Ainsi ce process est non seulement facilement reproductible mais également qualitatif.

 

Spécial Enrobé est vraiment un produit adapté à une utilisation terrain et facilement intégrable à mes processus de carottages.

 

Il est dédié spécifiquement à ma problématique d’élimination des traces d’enrobés, et éco-responsable.

 

Le produit est utilisé systématiquement entre chaque phase de carottage (à la fin de chaque prélèvement).

 

On le pulvérise directement sur le carottier



#7 Qu’avez-vous pensez de la solution Spécial Enrobé et du résultat ? 

 

C’est une solution adaptée à ma recherche et à mon besoin.

 

Très largement efficace vis-à-vis du risque que j’ai a intégrer pour éviter toute pollution croisée et adaptée au nettoyage des outils utilisés pour la mise en œuvre de l’enrobé à froid utilisé pour le rebouchage des carottages.

 

Je mets en avant dans mes mémoires techniques le coté éco-responsable et diminution des déchets.

 

 

#9 Quels conseils donneriez-vous aux autres professionnels qui utilisent Spécial Enrobé pour leur carotteuse ? 

 

 Tout d’abord Je recommande l’utilisation de la solution Spécial Enrobé, mais ne donnerai aucun conseil à mes concurrents… (sourires de Mr Ornaque) .

 

Pour la simple et bonne raison que la problématique d’adéquation entre les obligations de nettoyage des outils / les processus de prélèvements et le respect de l’environnement ne fait quasiment pas partie de leurs préoccupations majeures… pour preuve, il n’y a qu’à regarder les vidéos en ligne sur Youtube et autres…

 

boutique

 

Découvrez aussi