Lutter contre les accidents de travail avec les enzymes !

Les produits d’entretien enzymatiques, une solution pour réduire les accidents du travail

Dans tous les métiers faisant appels à des produits d'entretien professionnel chimiques pour le nettoyage, les affections du système ORL, maladies respiratoires, allergies et développement de cancers sont aujourd'hui plus que jamais des problématiques récurrentes. Et ceci sans parler de l'impact sur l'environnement.

 

Pire encore, l’usage de certains produits de nettoyage (notamment ceux que l’on pulvérise) augmente le risque de crises d’asthme voir même de cancers des poumons dont les incidences sont parfois graves.

 

D’une façon générale, on observe une part significative d’accidents du travail et de maladies professionnelles découlant de l’exposition aux détergents agressifs et nocifs.

 

Pourtant, il existe d’autres solutions qui permettraient de réduire considérablement ce risque : misez sur les produits d’entretien enzymatiques !

Les détergents et solutions nettoyantes, responsables d’accidents du travail

Tous les professionnels qui doivent régulièrement manipuler des détergents agressifs sont davantage sujets à l’asthme, une maladie chronique potentiellement mortelle — dont les complications peuvent, à terme, lourdement handicaper la victime.

Et quand la crise d’asthme a lieu au cours de l’activité, en raison d’une exposition intense à un ou plusieurs irritant(s), une déclaration d’accident du travail est effectuée.

 

En France, selon une étude menée par Lorpm en 2016, les maladies professionnelles avec arrêt de travail ont augmenté de 321 % entre 2001 et 2012.

 

Même si l’on considère encore que le risque chimique occasionne assez rarement des accidents du travail, il demeure à l’origine d’environ 30 % des maladies professionnelles reconnues en Europe (source INRS).

 

Malgré tout, les accidents du travail dus à l’agressivité des détergents continuent de se produire. Selon la base de données EPICEA, sur plus de 19 000 accidents identifié entre 1990 et les années 2010, 500 sont liés aux risques chimiques (tous secteurs confondus : traitements des métaux, mais aussi activités de nettoyage).

Prévenir les accidents du travail et maladies professionnelles dans le milieu du nettoyage

Les principaux dangers des produits d’entretien :
 

Chaque jour, un agent de nettoyage est exposé à différentes formes de produits dangereux, avec un risque accru d’avoir un accident du travail ou de développer une maladie professionnelle :

 

  • Les substances nocives et toxiques, souvent volatiles, que l’on trouve dans les nettoyants pour surfaces comme le métal, le plastique ou les textiles.
  • Les substances irritantes, comme les aldéhydes et colorants à l’origine de réactions allergiques, les détergents alcalins, les tensioactifs cationiques, anioniques ou non ioniques brûlant les yeux ou encore les solvants, qui dessèchent et agressent la peau.
  • Les substances corrosives, pour lesquelles des soins s’imposent en urgence en cas de projection dans les yeux, sachant qu’un dépôt sur la peau peut aussi générer des problèmes.

Des solutions de prévention à la portée de tous :


Face à ces risques accrus d’accident du travail, il devient plus que jamais impératif de responsabiliser les entreprises et gérants, pour que des décisions logiques soient prises en matière de prévention.

 

Par exemple, il faut que chaque employé soit équipé de façon suffisamment importante pour se protéger des dangers : gants, tenues adaptées, voire masques si besoin.

 

Le Code du travail indique des mesures de prévention contre le risque chimique. En ce sens, tous les chefs d’établissements doivent dispenser aux travailleurs une formation, pour que chacun connaisse les risques d’accident du travail et de maladie professionnelle liés aux produits d’entretien.

 

En outre, des mesures de prévention individuelles ou collectives sont requises, sachant que l’on incite aussi les responsables à réduire autant que possible l’exposition à des substances nocives.

La solution des produits d’entretien enzymatiques, pour supprimer un risque majeur

Contre le risque chimique, les entreprises mènent généralement des campagnes de sensibilisation à destination des agents d’entretien, ou utilisent des affiches pour leur expliquer l’importance du port des gants et autres protections.

 

Pourtant, il est possible de prendre une autre direction, pour simplement supprimer les accidents du travail et maladies professionnelles découlant du risque chimique.

 

En effet, ENZYNOV propose, à destination des professionnels du nettoyage, une large gamme de produits d’entretien enzymatiques. Ils permettent de réaliser des tâches d’entretien de manière efficace, car l’action de chaque solution est ciblée sur un substrat en particulier. Ils ont été conçus avec des protéines (que sont les enzymes) présentes dans la nature et qui ne sont ni dangereuses pour l’homme, ni même pour la planète.

 

De plus, ces produits d’entretien enzymatiques sont pensés pour répondre à des objectifs ambitieux en termes d’efficacité.

 

Concrètement, on nettoie sans frotter, sans perdre trop de temps et sans dépenser trop d’énergie.

 

De cette manière, on réduit aussi le risque de rencontrer des problèmes de santé liés aux efforts physiques trop importants, et notamment les troubles musculo-squelettiques, omniprésents chez les agents d’entretien.

 

Vous voulez en savoir plus sur les produits d’entretien enzymatiques ?

Contactez-nous et découvrez toutes les solutions disponibles et adaptées à votre secteur d’activité  tout en devenant éco-responsable !

site vente en ligne produits d entretiens ecologiques professionnels

Pour approfondir le sujet

Le cercle de Sinner pour les nuls

L'eau de javel : efficace mais dangereuse

Lutter contre les perturbateurs endocriniens

Les risques liés aux solvants organiques