5 garages écoresponsables qui bouleversent les pratiques

Comment devenir un garage écoresponsable ? Dans le cadre d’une politique RSE, visant à prendre conscience de la responsabilité sociétale de l’entreprise pour réduire ses impacts (environnementaux, sociaux, etc.), beaucoup d’établissements se posent cette question. Mais pour certains, la nécessité d’agir, plus forte que tout, a déjà stimulé des initiatives toutes plus innovantes les unes que les autres.

Nous vous présentons 5 garages écoresponsables, reconnus pour leurs démarches favorables à la transition énergétique. Les méthodes pour diminuer l’empreinte environnementale sont nombreuses : comme vous le verrez dans cette liste, chacun peut, à sa manière, limiter les nuisances de son activité et favoriser une démarche plus « verte » !

 

5 garage écolos à suivre

 

1.   Concession éco-responsable Toyota, La Rochelle

Au-delà de la simple ambition de figurer sur le palmarès des garages écoresponsables de France, la concession Toyota de La Rochelle a clairement cultivé une vision presque futuriste de son secteur, déployant un modèle pilote qui pourrait bien se reproduire à plus grande échelle !

Outre la construction des bâtiments, pensée pour limiter les consommations d’énergies, tout a été mis en œuvre pour puiser moins d’eau, réduire l’empreinte environnementale et les rejets de CO⊃2;, puis optimiser l’intégralité des frais de fonctionnement.

Concrètement, cette concession utilise 72 % d’énergies en moins qu’un établissement traditionnel. Elle surveille ses consommations d’eau et mobilise autant que possible une électricité verte, issue de l’énergie solaire.

 

2.   EasyROOL à Vannes

Le cœur d’activité du garage écoresponsable EasyROOL concerne surtout le changement des pneus. C’est la raison pour laquelle une gamme de produits écoresponsables ou d’occasion est proposée aux clients, avec une qualité premium, dans l’optique de réduire les déchets et l’empreinte carbone.

De plus, dans l’établissement, on utilise seulement du papier recyclé, on trie tous les encombrants pour les valoriser et on évite le suremballage dès lors que cela est possible.

L’électricité consommée dans cette structure provient d’une centrale photovoltaïque et, par ailleurs, l’isolation des bâtiments a été renforcée (pour revoir à la baisse les consommations en chauffage pendant les périodes hivernales).

 

3.   Biomotors à Montpellier

Bien plus qu’un garage écoresponsable, Biomotors, créée par Alexis Andrieu, présente des ambitions déterminantes pour les consommateurs et l'écosystème : ce professionnel commercialise et installe des boîtiers de conversion au bioéthanol, permettant aux automobilistes de rouler avec du carburant E85.

Cette énergie, bien qu’elle ne soit pas totalement verte, engendre moins de nuisances sur la planète, notamment parce qu’on la produit dans les raffineries françaises. Réalisant toutes les démarches pour détenir les certifications nécessaires (UTAC, Organisme d’homologation automobile et CNRV, Centre national de réception des véhicules), le chef d’entreprise estime que plus d’une voiture sur trois est éligible (les modèles fabriqués après 2000, en théorie).

Du côté des automobilistes, cet investissement s’amortit rapidement, car l’E85 est deux fois moins cher que ses concurrents et, malgré une consommation plus importante, il génère 30 à 40 % d’économies dans le budget consacré au carburant.

 

4.   Christian Dubois, peintre et carrossier près de Mâcon

Travaillant sur toutes les marques et aussi bien sur des tâches mécaniques qu’esthétiques, Christian Dubois attache beaucoup d’importance à la notion de garage écoresponsable.

Conscient que la peinture classique recèle une grande quantité de produits chimiques, l’établissement propose à ses clients une vaste gamme de coloris, pour répondre à tous les besoins, tout en sélectionnant uniquement des solutions diluées à l’eau. En parallèle, les déchets issus de l’activité sont minutieusement collectés puis triés. Même à petite échelle, dans une entreprise modeste, il est tout à fait possible de revoir certains processus pour se définir comme un garage écoresponsable.

 

5.   ECOLINE WASH, une franchise verte

ECOLINE WASH n’entre pas véritablement dans la catégorie des garages écoresponsables, puisqu’il s’agit d’une franchise proposant aux particuliers un nettoyage vapeur des véhicules à domicile.
Toutefois, dans l’univers de l’automobile, les lavages posent généralement un vrai problème en termes d’empreinte environnementale : des solvants et détergents nocifs sont rejetés dans les réseaux d’assainissement et perturbent leur équilibre, sans compter que des quantités importantes d’eau sont nécessaires sur chaque nettoyage.

Mais du côté d’ECOLINE WASH, on revoit totalement le processus initial de nettoyage des véhicules, en utilisant uniquement des produits sans composantes chimiques. En tant que garage ou station de lavage, tous les acteurs du milieu peuvent effectivement changer leurs habitudes et miser sur des solutions 100 % naturelles — et tout aussi efficaces.

Si vous souhaitez vous aussi en finir avec les nettoyants toxiques dans l’automobile, contactez ENZYNOV : nous vous présenterons nos produits d’entretien enzymatiques professionnels, qui répondront à toutes vos problématiques (lavage simple et rapide, économies d’eau, préservation de la santé des utilisateurs, produit sans menace pour l’environnement).

boutique

Découvrez également :

- 10 conseils pour devenir un garage éco-responsable

- Enzynov et le secteur Automobile

Pièces automobiles : zoom sur le recyclage et la valorisation énergétique 

ICPE et nettoyage professionnel des MRA-Carrossiers

Utilisation des solvants dans les garages automobiles : risques et réglementations